Login

Recherche

L'accordéon diatonique

Accordéon diatoniqueL'accordéon diatonique est un instrument à anches libres. Les anches vibrent grâce à la compression de l'air dans la caisse de résonnance et produisent les sons. À l'intérieur, on peut imaginer des harmonicas.

Il est composé de 3 parties : clavier mélodique à la main droite, clavier harmonique (accompagnement) à la main gauche, et entre les deux, le soufflet.

L'accordéon diatonique est bisonore, ce qui signifie que lorsque l'on appui sur un bouton, il y a deux sons différents : l'un en poussant (fermer le soufflet), l'autre en tirant (ouvrir le soufflet).

Un bouton "magique", appelé la prise d'air et situé sur le côté du clavier main gauche permet de faire entrer et sortir l'air sans produire de son. En ne faisant que ça, on imagine que l'accordéon respire.

Le mot "diatonique" désigne une gamme de 7 notes. Effectivement, le clavier mélodique comporte 2 rangées correspondant à deux gammes diatoniques. Si la tonalité de l'instrument est Sol/Do (tonalité la plus répandue), la première rangée est en Sol et la deuxième en Do.

Le répertoire de prédilection de l'accordéon est la musique traditionnelle, c'est-à-dire la musique propre à chaque pays.

Pour ma part, l'accordéon diatonique est un instrument qui se compose pour ses claviers de 2 rangées à la Main Droite (11 + 10 boutons) et de 8 basses à la Main Gauche mais pour beaucoup, il a évolué au fil du temps et on voit de plus en plus des instruments appelés diatoniques, qui sont des chromatiques bisonores (ils se repèrent grâce à leurs 3 rangées et une Main Gauche un peu plus garnie).

Les boutons de la Main Gauche se divisent en 4 couples de basse / accord, la basse étant un son grave et l'accord 3 sons simultanés.

 

En bonus, l'accordéon des 2 minutes du peuple par François Pérusse